Merci à Alain et Elisabeth Rey

Sollicité pour apporter une aide à l’Eglise Protestante de La Réunion (EPR) suite à l’immobilisation de Charles Bossert, les Rey ont séjourné à St-Denis du 22 septembre au 21 octobre 2018. Le principe de cette mission a été souhaitée par l’EPR, et validée par ses partenaires, le Defap et la Ceeefe, qui l’ont en partie financée.


Les tâches pastorales ont été nombreuses :
• Cultes à St-Denis et St-Pierre au cours des 5 dimanches
• Journée catéchétique
• Groupe Parole – Partage – Prière à 2 reprises à St-Pierre
• Réunions institutionnelles : CP, GAP Nord et Sud
• Journée de formation à l’intention des prédicateurs,
catéchètes et visiteurs.
• Journée d’animation jeunesse
• Visites et groupe de prière auprès d’une famille en situation de difficulté
• Rencontre avec les aumôniers militaires
• Pastorale avec les pasteurs malgaches
• Entretiens avec Charles et Myriam Bossert
• Rencontres et entretiens avec plusieurs membres du Conseil

Accueil chaleureux et fraternel à St-Pierre et St-Denis. Le souvenir de notre séjour de 2017 était encore très présent. Les conditions étaient très favorables pour le travail, l’échange et la rencontre.
En 2017, nous avions connu une EPR en crise. Nous avons retrouvé, en cette fin septembre 2018, une Église apaisée, au travail et orientée vers des projets d’avenir.

Cela fait des années qu’on parle du projet du Sud. Cela me renvoie personnellement à une époque ancienne où avec Albert nous avions recherché les conditions d’une mise en route avec l’ouverture d’un poste au Sud. Il se réalise aujourd’hui après des années de travail, de réflexion, d’hésitation, d’enthousiasme, de déception, de reformatage.
La lassitude n’a pas gagné. La conviction autour du projet demeure !
Une nouvelle étape dans la vie d’l’Église est désormais possible.

Merci au Conseil de l’EPR pour la confiance. J’ai été reçu en 2017 et en 2018 comme « votre » pasteur. J’ai vécu parmi vous, et Elisabeth à mes côtés, des moments de très grande qualité dans la rencontre, le partage, l’approfondissement critique de la foi. Je vous en remercie profondément.
Merci au Defap et à la Ceeefe pour la confiance et le soutien !
Merci à Charles et Myriam pour l’accueil, l’amitié et la confiance partagée.

Alain Rey
St-Denis, le 20 octobre 2018

Documents joints

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.